Des applications libres ou en open source

Si à peine 1% des français utilisent un système d'exploitation libre, ce n'est pas par manque de qualité mais par manque de soutient marketing. Si vous n'avez pas de temps à consacrer à la maintenance informatique et que vous êtes sensibles à nos arguments, nettement-vôtre est là pour vous aider à sortir de votre boîte noire.

Les distributions Linux sont des systèmes d'exploitation comme Windows et Apple
mais sont en code source ouvert ou encore mieux : libres.

Le code source ouvert c'est bien,
le logiciel libre c'est mieux.

Qu'est-ce-qu'un logiciel libre ?

Quelles sont les différences entre logiciel libre et code source ouvert ?

Comprendre la différence entre Linux et GNU/Linux.

En résumé : le code source ouvert est une démarche économique qui favorise la créativité du marché, le logiciel libre est une démarche politique qui défend les libertés dans le cyber-espace.

Pas de double démarrage

Le double démarrage ou dual boot en anglais consiste à faire cohabiter une distribution Linux avec le système propriétaire préinstallé comme Windows ou MacosX.

Nettement-vôtre ne propose pas cette solution pour 3 raisons :

  1. Le double démarrage est un truc de passionnés, nous nous adressons aux associations ou aux personnes incompétentes en informatique, or c'est leur compliquer la vie que de leur proposer un double démarrage.
  2. L'installation en double démarrage est un processus semé de pièges qui peut s'avérer interminable. Si vous tenez absolument  au double démarrage, cherchez une install party proche de chez vous comme GIROLL à Bordeaux où des personnes compétentes et passionnées vous aiderons volontiers.
  3. Depuis Windows 8, Microsoft propose aux constructeurs d'installer le démarrage sécurisé dans leur UEFI qui bloque toute installation de programme qui ne serait pas reconnue par une clé gravée par le constructeur. Le démarrage sécurisé qui est censé faire barrage aux rootkits est un obstacle à l'installation de logiciels libres, la FSF le nomme le démarrage censuré. Certaines distributions Linux (dont Ubuntu) ont signé un accord commercial avec Microsoft pour avoir une clé de sécurité (Secure boot key).
    Nettement-vôtre ne vous conseille pas de désactiver le démarrage sécurisé si Windows reste sur votre ordinateur (c'est d'ailleurs impossible sur certains ordinateurs récents). Installer Linux aux conditions de Microsoft ? NIET !  Donc pas de double démarrage.

Inconvénients et avantages des distributions Linux.

-

Elles sont compliquées.

  1. Quelle distribution choisir dans cette pagaille ?
  2. Installation périlleuse pour cohabiter avec un système propriétaire pré-installé.
  3. Compatibilité matériel incomplète.
  4. Aucune garantie d'un vendeur qui pourrait nous assister en cas de plantage.

Elles limitent l'usage.

  1. Aucune application Windows ne marche directement sous Linux (wine ?).
  2. Beaucoup n'ont pas d'équivalent sous Linux.
  3. Les applications Linux sont moins complètes que les propriétaires.
  4. Beaucoup de fichiers ne peuvent être ouverts sous Linux.
  5. Les amateurs de jeux seront déçus.

Vous ne pourrez pas voir les films d'universcine.com car les vidéos sont verrouillées par un DRM (ceux qui les défendent, ceux qui les condamnent) dont l'application n'existe que sur les OS propriétaires.

Ne sont pas plus sûr.

  1. La robustesse de MACOSX est indiscutable, il repose d'ailleurs sur des éléments de la famille UNIX dont Linux est un dérivé.
  2. Windows depuis la version 8 est mieux sécurisé, ce qui rend d'ailleurs la cohabitation Linux difficile.
  3. La fiabilité de votre ordinateur sous Linux dépend de vous.

Et pas si libre que ça !

  1. Les fabricants des composants de votre ordinateur ne donnent pas toujours à la communauté de l'open-source la possibilité d'écrire des modules (drivers) capables de les utiliser. Il faut donc se résoudre à utiliser leurs modules boîtes noires à la place. Cartes wifi, cartes graphiques, claviers en sont des exemples.
  2. Certains formats de fichier très largement utilisés sont propriétaires comme par exemple flash pour décoder des vidéos

Pas sexy.

Nous préférons les interfaces auxquelles nous nous sommes habituées, les changements sont pénibles.

L'interface Gnome paraîtra un peu vieux jeu à ceux habitués aux clinquant Windows ou au chic du Mac.

Longues à (re)démarrer.

  1. Le système est beaucoup plus long à démarrer que Windows.
  2. La mise en veille est moins bien gérée.
  3. L'économie d'énergie n'est pas optimisée par défaut.

Windows démarre rapidement grâce au fast boot (démarrage rapide) qui hiberne l'ordinateur quand on croit l'éteindre, ce qui est source de nouvelles inquiétudes.

+

Elles sont robustes.

Ces applications libres qui constituent une boîte transparente ne veut pas dire que votre ordinateur soit vulnérable. La robustesse d'une distribution Linux dépend de son succès. Leurs codes sources sont « en clair » et maintenus par une vaste communauté qui est autant capable qu'une société privée sous-traitant la maintenance de son code dans des pays du monde à bas salaires.

1% d'utilisateurs c'est un succès ? Linux est très majoritairement utilisé chez les professionnels de l'Internet (serveurs et routeurs), sa robustesse est donc avérée. Il n'est pas répandu dans le grand public parce qu'il n'a pas de stratégie commerciale. Linux est le noyau à partir duquel sont conçues des distributions à des usages variés.

Pas d'obésiciels => pas d’obsolescence.

Les obésiciels caractérisent l'informatique propriétaire, les ressources supplémentaires requises par leurs nouvelles versions ne sont pas à la mesure des usages qui changent peu. Cette augmentation des ressources n'est donc pas une évolution naturelle mais bien une stratégie commerciale délibérée pour nous faire consommer de l'inutile.

Windows 10 seul compressé occupe 3,5 Go, Linux Mint compressé avec des dizaines d'applications fait 1,7 Go. L'inflation de Windows est le principal facteur de l'obsolescence de nos ordinateurs.

Les distributions Linux fonctionnent bien sur d'anciens ordinateurs, c'est impossible avec les dernières versions des OS propriétaires.

Presque sans virus.

Linux n'est pas à l'abri des virus, il a fallu 9 ans pour détecter dirty COW !

  1. Avec 1% d'utilisateurs, ça fait une cible étroite pour les choses malveillantes. Mais ce n'est pas la raison principale.
  2. Sous Windows ou Apple, on installe des applications depuis les sites de leurs fabricants et comme le plus souvent on ne veut pas les payer, on cherche des cracks pour les pirater. Les virus exploitent les failles de sécurité résolues par les mises à jour que l'on ne fait pas pour des logiciels crackés et ainsi nos ordinateurs sont infectés.
  3. Sous Linux, les logiciels sont installés et mis à jour de façon centralisée, les rustines de sécurité sont donc très rapidement appliquées et donc les virus sont rares. Ceci reste vrai tant que l'on se contente des dépôts logiciels officiels.
  4. L'attribution des droits sous Linux est très sévère, comme sous MacosX. On ne risque pas de télécharger par malheur une image ou une macro contenant un virus capable de s'installer au cœur du système comme c'était le cas sous certaines versions de Windows.

Windows 10 a résolu ce problème en restreignant les droits de ses fichiers systèmes à un thrustedInstaller. Sûr que ce n'est pas vous l'installateur de confiance, c'est bien du Microsoft !

Un système ET des applications libres

Quand vous installez une distribution Linux vous n'installez pas seulement un système d'exploitation mais aussi un ensemble d'applications libres.

  • La bureautique c'est la suite Libre Office.
  • Le graphisme c'est Gimp pour retoucher des images, Inkscape pour réaliser des dessins vectoriels, Scribus pour la mise en page des imprimés.
  • En audio-vidéo c'est VLC pour la lecture et la conversion des fichiers multimédias, OpenShot pour des montages simples, Audacity pour le son, Blender pour les animations 3D

Nettement-vôtre vous aide à utiliser


logo debianVous pouvez lire :

Pourquoi préférer Debian à d'autres, comme Ubuntu ?

  • Debian est sans doute la distribution Linux la plus robuste.
    Le cycle de développement de Debian est Test puis Unstable et enfin Stable. Il se passe 6 mois entre 2 versions stables. Ubuntu est basée sur Debian Unstable afin de proposer des versions plus ressentes des logiciels au risque de la stabilité.
    « Une fois qu'une version de Debian est publiée et considérée comme stable, les seules mises à jour de la distribution sont des mises à jour de sécurité » (dans questions fréquentes).

Critiques de Debian :

  • Debian propose aussi un dépôt de logiciels non libres, Debian n'est donc pas homologué par GNU/Linux.
  • La conséquence inverse de la raison de préférer Debian à Ubuntu : être stable implique de ne pas supporter les dernières évolutions des logiciels. Un exemple, en janvier 2017, LibreOffice sous Ubuntu est en version 5.1.6.2, sous Debian Jessie Stable la version est 4.3.3-2+deb8u6. On peut cependant installer une version plus ressente depuis les dépôts unstable.

Un système LIVE

Un système LIVE permet de démarrer Debian sur une clé USB donc sans utiliser le système hôte de l'ordinateur.

Avantages :

  1. Vous pouvez tester Debian sans altérer le système de l'ordinateur.
  2. Vous disposez d'un "bureau minimal" dans votre poche qui peut être utilisé sur n'importe quel ordinateur dont les périphériques sont reconnus par Debian.

La page du site Debian dédié à la version LIVE.

.